Normandie Boissey

Dans le petit village normand de Boissey, entre Lisieux et Caen, se trouve une cabine téléphonique. Inutilisée depuis longtemps, elle vieillissait sur le bord d’une départementale. Qu’allait-elle bien pouvoir devenir? Allait-elle être démantelée, comme le prévoyait l’un des amendements de la Loi Macron?

C’était compter sans l’ingéniosité et la créativité de l’artiste plasticienne Évelyne Tosello, qui, après s’être installée dans cette commune du Calvados, a décidé de prendre en charge la reconversion pratique et esthétique de la cabine téléphonique qui est devenue une petite bibliothèque libre. Une « cabliothèque » en somme.

La « cabliothèque » a été installée en 2015, mais elle connaît une seconde jeunesse (et récolte les louanges des internautes) depuis qu’elle s’est retrouvée sur Twitter début novembre.